Rotrand déçu de la réponse obtenue de Montréal, c'est électrique

Le chef de Coalition Montréal, Marvin Rotrand, a exprimé aujourd'hui sa déception face à la réponse aux questions qu'il a posées à Simon Pillarella, directeur général de Montréal, c'est électrique.

M. Rotrand a écrit à M. Pillarella suite à la déclaration du maire Denis Coderre selon laquelle il ne fournirait aucun détail financier, ni même combien de billets furent vendus pour la course Formule E.

https://mma.prnewswire.com/media/557622/Coalition_Montr_al_Rotrand_d__u_de_la_r_ponse_obtenue_de_Montr_a.pdf

Dans une lettre datée du 1er septembre, M. Pillarella a indiqué à M. Rotrand que Montréal, c'est électrique ne fournirait aucun détail avant la publication d'états financiers vérifiés par des évaluateurs indépendants. L'entente entre la Ville et les autorités de Montréal, c'est électrique a établi la date limite pour la reddition de compte au 1er mars 2018.

M. Pillarella reconnaît, par contre, que la non-divulgation de telles informations prive les électeurs de renseignements importants pour le scrutin du 5 novembre. Il reconnaît également que le programme 2017 de Montréal, c'est électrique portait exclusivement sur la course Formule E.

M. Rotrand déplore le flou quant au nombre de billets vendus et le manque de renseignements à savoir si la Ville devra couvrir une partie ou la totalité de la marge de crédit de 10 $ millions garantie à Montréal, c'est électrique. « Ce sont là des renseignements que l'organisation et la Ville ont déjà en mains. Je soupçonne que la réticence à leur divulgation dissimule des mauvaises nouvelles, » dit Rotrand.

miranda flaig