L'équipe de Coalition Montréal dans Côte-des-Neiges-Notre-Dame-de-Grâce, dirigée par l'ancien président de l'Ordre des ingénieurs du Québec

M. Marvin Rotrand, chef de Coalition Montréal, a présenté aujourd'hui, l'équipe du parti dans Côte-des-Neiges-Notre-Dame-de-Grâce indiquant être prêt à livrer bataille dans chacun des districts et à la mairie de l'arrondissement.

À la tête de l'équipe, M. Zaki Ghavitian, ancien président de l'Ordre des ingénieurs du Québec et de l'ordre des ingénieurs du Canada. M. Ghavitian qui a travaillé pour Hydro-Québec pendant trente-cinq ans et dont les compétences sont reconnues à l'échelle internationale utilisera son expertise pour assurer une meilleure planification et exécution du programme d'infrastructure de la ville de Montréal.

M. Marvin Rotrand, le doyen du conseil municipal, qui œuvre à titre de conseiller de manière ininterrompue depuis 1982, tentera d'être élu à nouveau dans le district de Snowdon. M. Rotrand est un fervent défenseur des propositions mises de l'avant par Marcel Côté en 2013, qui faisait la promotion d'un conseil municipal moins partisan et orienté vers la recherche de solutions plus pragmatiques grâce au vote libre des conseillers. M. Rotrand s'efforcera de combattre l'hyperpartisannerie au conseil municipal de Montréal. 

Caroline Orchard, une militante bien connue et très impliquée dans Notre-Dame-de-Grâce portera les couleurs de Coalition Montréal dans le district. Cette dernière cumule de nombreuses années d'expérience auprès de la jeunesse et dans la lutte contre la pauvreté et l'exclusion. Selon Mme Orchard, Notre-Dame-de-Grâce bénéficierait d'une conseillère qui vote dans l'intérêt des citoyens qu'elle représente plutôt que dans l'intérêt d'un parti politique. 

Le candidat du district de Côte-des-Neiges, M. Raphaël Assor a obtenu plus de 20% des votes lors de l'élection de 2013. Il possède une liste impressionnante de réalisations professionnelles tant au gouvernement du Québec et à Hydro-Québec, qu'au sein de diverses organisations internationales. M. Assor a aussi joué un rôle déterminant dans la création de ponts entre différentes communautés ethniques et religieuses au Québec dont auprès des communautés juives et musulmanes d'origine nord-africaine, dans le cadre de négociations avec Multiculturalisme Canada. Il a aussi siégé au conseil d'administration de l'Hôpital Sainte-Justine.

Le candidat du district de Darlington, M. Erik Hamon, incarne la volonté d'une grande partie de la population, dont la communauté philippine du quartier, de pouvoir élire un représentant issu des minorités visibles au conseil municipal. M. Hamon, courtier immobilier et expert en évaluations foncières a obtenu 30% des voix lors de l'élection de 2013. Il estime que le district de Darlington, majoritairement composé de groupes minoritaires, n'a pas l'attention qu'il mérite.   

Le candidat de Loyola, M. Keeton Clarke, est bien connu dans la communauté noire pour son leadership et son implication dans de nombreuses organisations sociales et culturelles. Pendant longtemps président de CORE Canada (Community Outreach Resource Equity), M. Clarke est également président du Conseil des associations caribéennes de Montréal et président du Centre d'éducation populaire de la Petite Bourgogne et de Saint-Henri. Il est également actif au sein de la «Grenada Day Association», laquelle dessert la communauté noire dans tout Côte-des-Neiges-Notre-Dame-de-Grâce.

Coalition Montréal a fait de l'obtention de la balance du pouvoir, son objectif électoral. Le parti espère toutefois obtenir la majorité des sièges au conseil d'arrondissement de Côte-des-Neiges-Notre-Dame-de-Grâce.

miranda flaig